La première semaine du président Sarkozy

©2007 20 minutes

— 

Nicolas Sarkozy ne veut pas perdre de temps. Le président de la République a déjà planifié sa première semaine à l'Elysée, à compter du 17 mai, entouré d'une équipe resserrée probablement dirigée par François Fillon.

Service minimum et peines planchers Le premier jour de sa prise de fonction, il proposera aux partenaires sociaux quatre conférences pour septembre (égalité salariale, flexi-sécurité, amélioration des conditions de travail et une dernière sur la démocratie sociale). L'agenda fixé, le président s'attellera à la tâche. Si aucun accord n'est trouvé avec les partenaires sociaux, un projet de loi sur le service minimum sera présenté dès l'été. En juillet, Nicolas Sarkozy

devrait aussi proposer

l'instauration des peines planchers pour les multirécidivistes et la création des hôpitaux-prisons.

Un Grenelle de l'environnement Le deuxième jour, le Président préparera un Grenelle de l'environnement. Débat sur les OGM, instauration d'une taxe carbone et création d'une fiscalité écologique seront à l'ordre du jour en septembre. Sarkozy en profitera pour annoncer les frontières de son ministère du Développement durable.

Relancer l'Europe, rencontrer l'Afrique Le reste de la semaine, le Président se déplacera. Il ira à Bruxelles et à Berlin. Pour l'Europe, il veut aller vite « parce que l'on a perdu trop de temps ». Il proposera aussi une Union de la Méditerranée et se rendra en Afrique.

cent Sarkozy ne croit pas aux habituels « cent jours ». Il affirme qu'il travaillera « de la première minute du premier jour jusqu'à la dernière minute du dernier jour » de son mandat.