Violences à Lyon et Toulouse

©2007 20 minutes

— 

Trois jeunes partisans de Ségolène Royal ont été interpellés hier soir à Lyon, après des incidents survenus dans le centre-ville. Vers 21 h, deux cents jeunes militants socialistes et représentants de la mouvance anarchiste, qui s'étaient donné rendez-vous place Bellecour (2e), se sont rendus à proximité d'un bateau amarré sur le Rhône, où un millier de jeunes UMP célébrait la victoire de leur candidat. Des projectiles ont été lancés en direction des militants avant que les gendarmes mobiles n'interviennent pour disperser les manifestants. A 22 h 20, ces derniers, rejoints par plusieurs centaines d'autres personnes, ont gagné le Palais de justice où plusieurs canettes ont été lancées sur les forces de l'ordre. A Toulouse, une virulente manifestation anti-Sarkozy, emmenée essentiellement par des jeunes, s'est formée peu après 22 h dans le centre-ville. Des distributeurs du Cinéma UGC ont été détériorés. A Strasbourg, une centaine de manifestants se sont rassemblés place Kleber, scandant « Sarkozy fasciste ». A Lille, de légers incidents se sont déroulés sur la place centrale et le quartier populaire de Lille-sud.