Fillon, favori pour Matignon

©2007 20 minutes

— 

Nicolas Sarkozy dit de lui qu'il a le profil du Premier ministre. « S'il le dit, c'est peut-être vrai », répond François Fillon, avant d'ajouter que d'autres que lui en ont les qualités. Fausse modestie : l'ancien ministre des Affaires sociales de Raffarin, initiateur de la réforme des retraites, tient la corde depuis le début de la campagne.

Pourtant, il n'y a pas si longtemps, Nicolas Sarkozy et François Fillon étaient plutôt dans des camps opposés au sein de la droite. Il a fallu que Fillon soit sacrifié par Chirac pour qu'il se rapproche du président de l'UMP et s'investisse pour lui. C'est lui qui a rédigé le projet de l'UMP à l'issue des conventions thématiques. Depuis, c'est lui qui a la confiance du candidat, au détriment de certains historiques.

Les autres Premiers ministres possibles s'appellent Jean-Louis Borloo, le plus populaire dans les sondages, et Michèle Alliot-Marie, la plus chiraquienne.