Les deux bébés congelés des Courjault seraient décédés par asphyxie

©2006 20 minutes

— 

Rebondissement dans l'affaire

des époux Courjault. Les deux nouveau-nés retrouvés en juillet dernier dans le congélateur du couple à Séoul (Corée du Sud) seraient morts par « asphyxie », d'après les résultats de l'autopsie pratiquée en France. Selon le procureur de la République de Tours, « ces conclusions ne sont pas en concordance absolue avec ce qu'avait révélé Véronique Cour­jault en début de procédure ».

La mère de famille de 38 ans avait en effet raconté avoir « étranglé les bébés » après avoir accouché clandestinement en 2002 et 2003. Une première expertise sud-coréenne n'avait décelé aucune plaie ni fracture sur les corps des deux nouveau-nés. Cette fois, les experts français sont formels : les deux bébés seraient morts après avoir été étouffés « à travers un tissu souple », a expliqué le procureur. L'un des deux aurait même souffert d'« une compression faciale sévère ». Véronique Courjault, mise en examen et écroué depuis octobre dernier à la maison d'arrêt d'Orléans, est toujours restée évasive quant aux circonstances de ces infanticides.