Un maire en cage pour soutenir José Bové

© 20 minutes

— 

Prisonnier insolite. En soutien à José Bové, incarcéré pour dix mois, sauf grâce présidentielle, le maire Vert de Kaysersberg (Haut-Rhin) a décidé de s’enfermer chaque jour, durant une heure, dans une cage installée devant sa mairie. Henri Stoll a entamé sa grève carcérale, mercredi, ceint de son écharpe de maire, une main menottée à la cage et une casquette-ventilateur fonctionnant à l’énergie solaire sur la tête. « Je le ferai tous les jours jusqu’à la libération de Bové, même si cela doit prendre dix mois. »