Une permanence UMP dégradée

— 

La permanence de Patrick Trémège, candidat UMP aux législatives dans le XIIIe arrondissement, a été dégradée dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris de source policière.

Une vitre donnant sur la rue a été endommagée, a-t-on précisé, soulignant qu'une plainte avait été déposée. La permanence de Patrick Trémège, conseiller UMP du XIIIème, a déjà été dégradée à trois reprises.

Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, dans un communiqué samedi a dénoncé «une nouvelle fois ces comportements inacceptables» et assuré «M. Trémège ainsi que les militants de sa famille politique» de sa «solidarité». Il souhaite «que tous les moyens soient mobilisés afin d'assurer une protection efficace des permanences politiques à Paris».

Plusieurs permanences de partis, d'élus ou de candidats aux législatives ont été la cible de dégradations ces derniers mois. La semaine dernière, c'est celle du ministre des PME et candidat déclaré à la mairie de Reims en 2008, Renaud Dutreil, qui a été vandalisée.

Fin mars, le ministre de l'Intérieur François Baroin a demandé aux préfets de renforcer la sécurité autour des permanences et sièges de campagne des partis politiques.