Chaque jour : un candidat, une question

MANIFESTE Neuf personnes sur dix se disent favorables à la généralisation du principe pollueur payeur. Comptez-vous...

©2006 20 minutes

— 

La question du Manifeste : Neuf personnes sur dix se disent favorables à la généralisation du principe pollueur payeur. Comptez-vous le mettre en place si vous êtes élu ?

La réponse d'Olivier Besancenot : « Le principe du pollueur-payeur traduit de la générosité et du bon sens. Il est en effet préférable que les pollueurs payent le prix de leur dégradation de l'environnement, de leur mise en danger de la vie d'autrui. Je pense notamment au bateau venu il y a quelques mois décharger clandestinement des déchets mortels à Abidjan [Côte d'Ivoire], et qui a causé la mort de quinze personnes. Mais, ce principe a aussi des effets pervers. Il ne résout pas le problème. Au lieu de s'attaquer à la racine du problème, il permet à ceux qui ont les moyens de payer de pouvoir polluer. La conséquence serait l'achat d'un droit à polluer. Autrement dit, le principe du pollueur-payeur ne permet pas d'empêcher la pollution. »