Dix mois de prison pour la tortionnaire de Bondy

— 

Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné à dix mois de prison une femme reconnue coupable d'avoir séquestré et battu pendant plusieurs mois une amie, qu'elle hébergeait avec la fille de celle-ci, en 2004 à Bondy (Seine-Saint-Denis). Zohra Boutebel, 41 ans, et son ex-compagnon, Laurent Moreau, 26 ans, qui a écopé de huit mois de sursis, ont été condamnés pour «soumission à des conditions d'hébergement indignes» et «violences» sur les deux jeunes femmes. Mme Boutebel a été reconnue seule coupable du délit de «séquestration» et les deux ont été relaxés des poursuites pour «rétribution inexistante ou insuffisante du travail d'une personne vulnérable ou dépendante».Ils risquaient cinq ans de prison, peine maximale qui avait été requise le 21 mars par le procureur Jean-Louis Jouve. Ce dernier avait estimé que la mère et sa fille, «déshumanisées», étaient tombées «sous emprise psychologique totale, humiliante». Mme Boutebel et M. Moreau devront par ailleurs dédommager leurs victimes à hauteur de 26.500 euros au titre du préjudice moral, esthétique et de la souffrance endurée. Condamnée à 24 mois de prison dont 14 avec sursis et mise à l'épreuve, Mme Boutebel, qui avait effectué quatre mois de détention provisoire, ne retournera vraisemblablement pas en prison en raison des possibilités d'aménagements de peine.