Retour à la cantine pour les élèves de Maincy

SCOLARITE Lundi, neuf d'entre eux avaient dû se contenter de pain et d'eau...

— 

 
  — no credit

Les écoliers du village de Maincy (Seine-et-Marne) devraient tous pouvoir déjeuner normalement jeudi, a rassuré mercredi le maire du village. Neuf d'entre eux, âgés de trois à six ans, avaient dû se contenter de pain et d'eau lundi au déjeuner parce que leurs parents n'avaient pas payé la cantine. Mardi, cinq enfants de l'école primaire avaient dû manger des sandwichs achetés par une association de parents d'élèves pour la même raison.

>> Qu'en pensez-vous? La maire de Maincy a-t-elle eu raison de ne donner que du pain et de l'eau à ces enfants?
Réagissez en bas de l'article...


«Aujourd'hui, mercredi, il n'y pas de cantine, mais pour le reste de la semaine il ne devrait pas y avoir de souci. Les parents qui n'avaient pas réservé les repas ont tous été appelés hier (mardi) pour qu'il n'y ait plus de problème», a affirmé Pascale Coffinet, maire sans étiquette de ce village de quelque 1.700 habitants.

«Les parents doivent réserver les repas au moins 48 heures à l'avance. Comment pouvons-nous savoir si les parents n'ont pas décidé de prendre huit jours de vacances et de garder leurs enfants avec eux? Ce sont les parents qui ont abandonné leurs enfants, pas la mairie», a argué Pascale Coffinet, en réponse au tollé provoqué par sa décision. Ce règlement, «qui existe depuis dix ans», avait été rappelé dans un mot adressé aux parents en mars. Une mère d'élève a cependant affirmé ne pas avoir reçu le mot en question.

Ségolène Royale s'est élevée mercredi matin contre «l'exclusion honteuse» des neuf enfants.