Une femme meurt à la suite de l'explosion de sa maison à Saint-Quentin

© 2014 AFP

— 

Photo de la maison après l'explosion vraisemblablement due à une fuite de gaz, le 24 novembre 2014 à Saint-Quentin
Photo de la maison après l'explosion vraisemblablement due à une fuite de gaz, le 24 novembre 2014 à Saint-Quentin — François Nascimbeni AFP

Une femme est morte lundi à Saint-Quentin à la suite de l'explosion de sa maison, vraisemblablement due à une fuite de gaz, tandis qu'un homme a été héliporté vers un hôpital d'Amiens dans un état grave, a-t-on appris auprès des pompiers.

«Une femme est décédée et un homme a été évacué en hélicoptère vers un hôpital d'Amiens dans un état grave, son pronostic vital étant engagé. Il n'y pas d'autres victimes», ont indiqué les pompiers à l'AFP. Le mari et la femme avaient tous les deux 42 ans.

«Les deux enfants du couple ont été confiés à un ami de la famille», ont précisé les pompiers.

La fille du couple, âgée de 14 ans, est scolarisée au collège tandis que le garçon de 9 ans est dans le primaire, a-t-on appris de source bien informée.

L'explosion, qui a eu lieu vers 13H15, a complètement détruit une maison dans le centre-ville de Saint-Quentin. Deux pavillons attenants ont été touchés, avec des dégâts matériels.

«Il y avait une forte odeur de gaz» à l'arrivée des pompiers, a-t-on appris de même source, dans une rue fréquentée à ce moment de la journée.

Un gymnase a été ouvert non loin de la maison sinistrée afin d'accueillir éventuellement des personnes devant être relogées, car le gaz a été coupé dans le quartier, a-t-on appris de source municipale.