La défense des sans-papiers prend de l’ampleur à Paris

MOBILISATION Des mouvements sont organisés jeudi, vendredi et samedi…

— 

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi en fin de journée à Paris derrière une banderole réclamant "la régularisation globale des sans-papiers".
Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi en fin de journée à Paris derrière une banderole réclamant "la régularisation globale des sans-papiers". — Jacques Demarthon AFP
L’affaire de l’école Rampal à Paris (19e) ne cesse de prendre de l’ampleur. Après avoir mobilisé près de 2.000 personnes lundi devant le rectorat de Paris (5e), elle fait l’objet de plusieurs appels à manifester ou à faire grève en cette fin de semaine.

Le Réseau éducation sans frontières (RESF) appelle au rassemblement, jeudi matin, devant des écoles du 75-77 boulevard de Belleville, à 8h15. RESF réclame notamment l'abandon des poursuites contre la directrice de la maternelle de la rue Rampal, mais aussi «la régularisation des parents sans-papiers des enfants de nos quartiers (…)». Il exige «l'arrêt du harcèlement policier, des contrôles au faciès et des rafles qui, pour complaire au candidat Sarkozy et à son obsession de produire du “chiffre”, multiplient les drames humains et plongent les quartiers populaires de Paris dans la peur».

Vendredi
, ce sont les syndicats du primaire qui appellent à une grève dans toutes les écoles de la capitale et à participer à une manifestation, pour protester contre l'attitude du rectorat dans l’affaire de la rue Rampal. Les syndicats SNUipp-FSU, SE-Unsa, Sgen-CFDT, Sud-Education, Snudi-FO, CGT-Education et CNT ont fustigé «l'autoritarisme» et «l'arbitraire» du recteur de Paris, Maurice Quenet, qui a reçu une délégation lundi, pour avoir «opposé une fin de non-recevoir concernant la demande de protection juridique du fonctionnaire» et «renvoyé vers la préfecture de police», au sujet des arrestations aux abords des écoles.

Samedi
, enfin, ce sont RESF et la FCPE-Paris ainsi que différentes associations de sans-papiers ou de soutien aux sans-papiers, comme Droits Devant! et le Dal, qui appellent à une manifestation à 16h au métro Stalingrad (19e) sur le thème «Halte aux expulsions de sans-papiers».