Conseils pour un meilleur sommeil

SANTE A l’occasion de la Journée du sommeil, le point sur les vertus du repos, peu reconnues dans l’Hexagone...

Olivier Marino

— 

Levés tôt, couchés tard. Les Français passent de moins en moins de temps au lit. Selon une étude publiée pour la Journée nationale du sommeil, organisée aujourd'hui, ils dorment en moyenne sept heures et dix minutes en vingt-quatre heures. Soit une heure et demie de moins qu'il y a cinquante ans. Les changements de mode de vie et les multiples tentations de rester éveillé, comme la télévision ou Internet, ont eu raison des bras de Morphée. Mais moins dormir n'est pas de tout repos pour le corps. L'irritabilité ou le simple manque d'énergie peuvent vite se transformer en troubles de la concentration, de la vigilance voire en hypertension artérielle, diabète et obésité.En France, 10 millions de personnes souffriraient de troubles du sommeil. Alors, la Journée nationale du sommeil est l'occasion pour les spécialistes de dispenser des conseils pour mieux dormir.Première consigne : respecter une hygiène de vie. « Il faut ritualiser son sommeil et essayer de se coucher tous les soirs à la même heure », assure le Pr Lévy, président de l'Institut national du sommeil et de la vigilance. Cinq, six, huit ou dix heures : le temps de sommeil est propre à chaque individu. Et « dormir plus n'améliore pas forcément la qualité du repos. Il faut trouver quel est son besoin », explique le Pr Paquereau. Les médecins peuvent y aider mais, avec l'expérience, chacun peut apprendre soi-même à domestiquer son sommeil. Le spécialiste préconise d'utiliser les périodes de vacances souvent « sans stress, ni obligations » pour évaluer ses besoins. Autres conseils : évitez les excitants et les activités éveillantes après 20 h, ne mangez pas trop le soir. Si lire un livre peut favoriser l'endormissement, la télé dans la chambre est déconseillée. Et si vous n'arrivez pas à fermer l'oeil, « n'y pensez surtout pas car cela vous empêchera de dormir », prévient le Pr Paquereau. Alors au lieu de se retourner dans son lit, le plus simple est de se lever et pratiquer une activité calme, sans allumer de lumière vive.

*institut-sommeil-vigilance.org