Jouyet/Fillon: l'avenir politique de Fillon compromis pour 56% des Français

© 2014 AFP

— 

Francois Fillon et Jean-Pierre Jouyet sur le perron de l'Elysée le 12 novembre 2014
Francois Fillon et Jean-Pierre Jouyet sur le perron de l'Elysée le 12 novembre 2014 — Gérard Cerles AFP

Plus de la moitié des Français (56%) considèrent que l'avenir politique de François Fillon est compromis après les révélations de l'affaire Jouyet/Fillon, selon un sondage Odoxa pour i

Ils sont 43% à penser le contraire, 1% ne se prononcent pas.

Les sympathisants de droite se montrent plus sévères que ceux de gauche: ils sont 62% à estimer que l'avenir politique de l'ancien Premier ministre est remis en question, contre 52% des sympathisants de gauche.

Deux journalistes du Monde ont fait sensation la semaine dernière en publiant des déclarations du secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet, selon lesquelles M. Fillon lui aurait demandé de «taper vite» (judiciairement parlant) sur l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy pour ne pas «le laisser revenir».

55% des Français estiment par ailleurs que M. Jouyet doit démissionner (30% à gauche et 76% à droite).

Interrogés sur l'indépendance de la justice, 59% des sondés jugent qu'elle n'est ni plus ni moins indépendante sous François Hollande que sous son prédécesseur Nicolas Sarkozy. Ils sont 22% à juger qu'elle est plus indépendante aujourd’hui, et 19% à penser le contraire.

Sondage réalisé par Internet les 13 et 14 novembre auprès d'un échantillon représentatif de 1007 personnes.