Le Manifeste ou 100 propositions

— 

Voici donc le Manifeste: 80 pages analysant les 27 sondages réalisés au cours de ces sept derniers mois, et surtout 100 propositions qui ont été formulées par un public qui s’est passionné pour cette initiative, au point de produire plus de 600 pages de contributions sur le web!

>> Téléchargez le PDF du Manifeste

Le Manifeste est né d’une volonté de dresser l’inventaire des aspirations des Français sur les thèmes essentiels de leur vie quotidienne : emploi, éducation, famille, sécurité, mais aussi sur les grandes questions politiques et sociétales qui vont façonner la prochaines décennie : évolution des institutions, environnement, défense, technologie.

Trois aspirations émergent de façon certaine.

Le premier est une formidable demande de changement. La génération qui va s’exprimer attend une authentique rénovation de la vie publique avec l’apparition d’une nouvelle classe politique qui n’ait plus pour seul objectif de durer, mais bien de faire.

Le second enseignement est une exigence de responsabilité. Celle-ci est prise dans toutes ses dimensions : plus de participation du peuple à l’administration de la cité (qui est la définition étymologique du mot « politique ») et plus responsabilité demandée aux citoyens : face à la citoyenneté, à la recherche d’emploi, au dialogue social.

Enfin, le troisième facteur qui va marquer cette consultation électorale est la prise en compte du « fait économique » dans deux dimensions majeures : la dette (le pays est techniquement en faillite et doit se réformer) et la mondialisation (avec une France inscrite dans la compétition internationale et où l’Etat voit ses pouvoirs rognés).

La revendication citoyenne exprimée dans le Manifeste est une force positive. Elle ne traduit ni pessimisme, ni résignation, mais une volonté de régénérescence que chacun va aller chercher auprès du candidat (ou de la candidate) de son choix, après lui avoir d’une certaine façon tracé sa feuille de route avec ce Manifeste.

Frédéric Filloux



Chaque jour, un candidat, une question

La question du Manifeste: Sur l’élargissement à la Turquie, vous avez déclaré que votre opinion serait celle des Français : à 58 %, ceux qui se sont exprimés dans le Manifeste sont contre cette intégration. Allez-vous vous aligner sur cette majorité ? La réponse de Ségolène Royal

La question du Manifeste: Les Français souhaitent des incitations plus fortes pour que les chômeurs cherchent du travail : 74 % veulent que leur mobilité géographique soit stimulée; 67 % préconisent une suppression des allocations après trois offres refusées. Comment répondez-vous à cette attente ? La réponse de Ségolène Royal

La question du Manifeste : Les trois quarts des Français interrogés dans le Manifeste ne font pas le distinguo entre nécessité d’avoir un travail et avoir
des enfants scolarisés pour obtenir des papiers. Comment comptez-vous gérer cet amalgame ? La réponse de Nicolas Sarkozy

La question du Manifeste : La priorité des Français (à 52 %) pour l’Europe est un Code du travail communautaire. Comptez-vous en faire un axe de votre politique européenne ? La réponse de Dominique Voynet

La question du Manifeste : Presque un Français sur deux préconise de regrouper les communes. Comptez-vous le faire ? Sur quelle échelle ? Selon quel critère chiffré ? La réponse d'Arlette Laguiller

La question du Manifeste: Les citoyens ont soif de démocratie directe. Que comptez-vous faire pour répondre concrètement à la demande exprimée en ce sens dans le Manifeste ? La réponse de Marie-George Buffet

La question tirée du Manifeste : Le souhait d’une plus grande répression ne rallie que 27 % des personnes interrogées. Avant cela, toutes évoquent dans cet ordre: l’éducation scolaire, l’action sociale, l’aménagement urbain. N’êtes-vous pas quelque part en décalage avec cette opinion ? La réponse de Nicolas Sarkozy

La question du Manifeste : Neuf personnes sur dix se disent favorables à la généralisation du principe pollueur payeur. Comptez-vous le mettre en place si vous êtes élu ? La réponse d'Olivier Besancenot

La question du Manifeste : Pour 78 % des personnes interrogées dans le cadre du Manifeste, la première mesure de lutte contre l’immigration est l’aide aux pays d’origine. Concrètement, que comptez-vous faire en ce sens ? La réponse de Ségolène Royal

La question du Manifeste : Pour lutter contre l’abstention, les sondés demandent la généralisation du vote par Internet et du vote sur plusieurs jours.
La réponse de Jean-Marie Le Pen

La question tirée du Manifeste : Comptez-vous imposer le prélèvement à la source comme le souhaitent pratiquement la moitié des Français ?
La réponse de Philippe de Villiers

La question tirée du Manifeste : Près de 30 % des Français veulent en priorité des aides pour l’accès à la propriété contre 7 % qui veulent d’abord des aides pour l’accès à la location. Que comptez-vous faire pour répondre à cette attente ? La réponse de François Bayrou

La question tirée du Manifeste:
51% des personnes interrogées préconisent un complément de retraites par le privé au système national par répartition, qu’ils jugent à bout de souffle. Allez-vous autoriser les fonds de pension? La réponse de Ségolène Royal

La question tirée du Manifeste : En septembre 2006, le «travailler plus pour gagner plus» ne rallie que 34% des personnes interrogées; à la fin de février 2007 la proportion passe à 45%. Pourquoi le discours a-t-il tant de mal à prendre malgré l’argument du pouvoir d’achat? La réponse de Nicolas Sarkozy