L'Elysée confirme le choix de Jean-Bernard Lévy comme PDG d'EDF

© 2014 AFP

— 

Jean-Bernard Levy, PDG de Thales, le 10 avril 2014 à Gennevilliers
Jean-Bernard Levy, PDG de Thales, le 10 avril 2014 à Gennevilliers — Fred Dufour AFP

L'Elysée a confirmé lundi soir la nomination du PDG de Thales Jean-Bernard Lévy à la tête d'EDF où il succèdera à Henri Proglio.

«Le président de la République envisage de nommer M. Jean-Bernard Lévy en qualité de président-directeur général d'Electricité de France» détenu à 84,5% par les pouvoirs publics, a déclaré le palais présidentiel dans un communiqué.

«Le président de l'Assemblée nationale et le président du Sénat sont saisis de ce projet de nomination, afin que la commission intéressée de chacune des assemblées se prononce dans les conditions prévues» par la Constitution, précise l'Elysée, poursuivant ainsi la procédure officielle de nomination.

La nomination de Jean-Bernard Lévy avait été décidée à la mi-octobre par le gouvernement, dans le but affiché de donner un nouveau souffle au géant français de l'électricité, appelé à accompagner le déploiement de la loi de transition énergétique.

Celle-ci prévoit notamment de ramener la part d'électricité d'origine nucléaire de 75% à 50% à l'horizon 2025 au profit des énergies renouvelables.

Jean-Bernard Lévy, 59 ans, a dirigé Vivendi Universal avant de prendre les rênes du groupe d'électronique de défense Thales, en décembre 2012, renforçant sa présence internationale.

Sa nomination doit encore être soumise à une assemblée générale extraordinaire le 21 novembre, à la veille de la fin du mandat de M. Proglio.