Affaire Jouyet: Fillon va demander en référé une copie intégrale de l'enregistrement

© 2014 AFP

— 

L'ancien Premier ministre français UMP François Fillon arrive à une conférence de presse le 1er octobre 2014 à Paris
L'ancien Premier ministre français UMP François Fillon arrive à une conférence de presse le 1er octobre 2014 à Paris — Eric Feferberg AFP

François Fillon va demander en référé une copie intégrale de l'enregistrement de la conversation entre Jean-Pierre Jouyet et les deux journalistes du Monde, a indiqué son avocat, lundi, dans un communiqué à l'AFP.

«Le contenu de cet enregistrement ayant été partiellement rendu public, nous allons engager une procédure de référé d’heure à heure devant le président du tribunal de grande instance de Paris aux fins de lui demander soit de nous faire remettre, soit de faire remettre à un tiers de son choix, une copie intégrale de l’enregistrement audio, ceci aux fins que cette pièce puisse être versée dans la procédure pénale qui sera aussitôt engagée», affirme Me Jean-Pierre Versini-Campinchi.

«Mon cabinet est chargé depuis vendredi dernier d’engager une action en diffamation contre les auteurs du livre +Sarko s’est tuer+ et qui sont eux-mêmes les rédacteurs de l’article paru en pages 1 et 6 du journal Le Monde dans son édition du dimanche 9 et lundi 10 novembre titré ainsi +Fillon a sollicité l’Elysée pour accélérer les poursuites judiciaires contre Sarkozy+», écrit l'avocat.

Ce dernier précise que «l’action judiciaire en diffamation mettra en cause évidemment M. Jean-Pierre Jouyet».

Il explique qu'«un fait nouveau est intervenu ce (lundi) matin: l’enregistrement par les journalistes, MM. Davet et Lhomme, de leur conversation avec M. Jouyet, a pu être entendu par fragments par plusieurs journalistes», qui en ont «témoigné».

«Dès lors, le contenu de cet enregistrement ayant été partiellement rendu public, nous allons engager une procédure de référé d’heure à heure devant le président du tribunal de grande instance de Paris aux fins de lui demander soit de nous faire remettre, soit de faire remettre à un tiers de son choix, une copie intégrale de l’enregistrement audio, ceci aux fins que cette pièce puisse être versée dans la procédure pénale qui sera aussitôt engagée», ajoute-t-il.

Me Versini-Campinchi rappelle que «cette procédure de référé est un préalable puisque la loi exige que la demande soit faite auprès du juge des référés +avant tout procès+».