Chirac veut resterun acteur engagé

©2006 20 minutes

— 

Et maintenant, que va-t-il faire de tout son temps ? Après quarante-deux années intenses de vie politique, personne n'imagine Jacques Chirac rester totalement inactif. Déjà, d'ici à la fin officielle de son mandat, le 16 mai à minuit, le Président devrait poursuivre ses activités presque comme si de rien n'était, avec son lot d'audiences, d'inaugurations, de déplacements, de rendez-vous européens...Pour l'« après-Elysée », Jacques Chirac s'est engagé à « servir autrement » les Français, en continuant ses combats « pour la justice, pour le progrès, pour la paix ». Beaucoup le verraient volontiers suivre les pas de l'ancien vice-président américain, Al Gore, dans sa croisade pour sauver la planète ou s'engager dans des actions de solidarité avec les pays pauvres.Mais il lui reste un dernier geste symbolique à accomplir avant de quitter l'Elysée : adouber ou non un candidat à la présidentielle. Tout laisse à penser qu'il devrait finir par soutenir Nicolas Sarkozy, malgré l'antagonisme qui a souvent opposé les deux hommes. Il serait délicat pour Jacques Chirac de quitter la scène sur une dernière trahison.