Ira? Ira pas?

POLITIQUE Chirac annonce dimanche s'il compte se présenter à la présidentielle...

— 

Jacques Chirac à Cannes, à une journaliste qui lui demandait s'il s'agissait de son dernier sommet africain: "Oui, c'est mon dernier sommet...". Et d'ajouter après un silence: "... cette année".
Jacques Chirac à Cannes, à une journaliste qui lui demandait s'il s'agissait de son dernier sommet africain: "Oui, c'est mon dernier sommet...". Et d'ajouter après un silence: "... cette année". — Valéry Hache AFP

C’est dimanche que Jacques Chirac annoncera à la télévision s’il compte briguer un troisième mandat présidentiel. En dépit du mutisme officiel, tout semble indiquer que le président de la République n’ira pas.

Alors que les nominations de ses proches collaborateurs à de nouvelles fonctions se sont multipliées depuis quelques semaines – Annie Lhéritier, sa chef de cabinet, prend ainsi la tête de l’ONF -, Jacques Chirac a commencé à laisser un début de testament politique.

Une vie après la politique

A la mi-février, il revenait ainsi sur ses combats politiques dans un livre-entretiens avec Pierre Péan, «L’inconnu de l’Elysée», et se présentait notamment comme un proche de longue date de l’ANC sud-africain. Le 11 février, il évoquait pour la première fois «l’après-Elysée» au micro de Michel Drucker : «Il y a sans aucun doute une vie après la politique. Jusqu’à la mort», confiait alors, sur un ton solennel, le chef de l’Etat. «Le jour où je n’aurai plus de responsabilités de cette nature, eh bien j’essaierai de servir la France, les Français d’une autre manière.»

Lors de cette même émission, Bernadette Chirac, semblait, elle aussi, tourner la page: «Oui, cette maison [le palais de l'Elysée] me manquera beaucoup, mais je m'adapterai. Il faut bien accepter ce que le destin décide».

Soutien

Reste à savoir si le chef de l’Etat se prononcera en faveur d’un candidat. Malgré son inimitié connue envers Nicolas Sarkozy, il n’est pas impossible que Jacques Chirac appelle les Français à voter pour l’actuel ministre de l’Intérieur, principal candidat de la droite. L’intéressé reconnaissait en tous les cas jeudi avoir eu «l’occasion de parler plusieurs fois» avec le Président au cours de la semaine.