Perchoir sans privilèges pour Ollier

©2006 20 minutes

— 

Juste pour le symbole. Désigné dans la matinée « candidat officiel » de son groupe, Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, a été élu hier à la présidence de l'Assemblée nationale pour remplacer Jean-Louis Debré, devenu président du Conseil constitutionnel. L'ancien président de la commission des affaires économiques a obtenu 248 voix, une voix contre et 18 votes blancs ou nuls. Il assurera ses fonctions jusqu'au 19 juin, mais sans avoir de débats à mener puisque l'Assemblée nationale a suspendu ses travaux depuis le 22 février.Le groupe UMP a par ailleurs décidé de supprimer les avantages à vie liés à cette fonction, comme la mise à disposition à vie d'une voiture et d'un bureau à l'Assemblée avec un secrétariat. Cette décision ne concernera pas uniquement Patrick Ollier, sa portée étant aussi rétroactive.