Les Français aiment les sondages, selon les sondeurs

©2006 20 minutes

— 

Un sondeur sachant sonder... Hier étaient dévoilés les résultats d'une enquête sur le regard porté par les Français sur les sondages politiques. Une étude réalisée par I'Ifop pour le Syntec, syndicat représentant la profession des sondeurs.Résultat surprenant, les sondés ont une vision positive de ce type d'enquêtes, qu'ils jugent indispensables au bon fonctionnement de la démocratie. « Les Français semblent avoir une bonne perception des sondages et de leurs instituts, ce qui va à l'encontre des idées reçues », a conclu, sourire aux lèvres, le président de Syntec, Jean-Pierre Maloso. Ainsi, 62 % des personnes interrogées estiment que le nombre de sondages publiés dans les médias est suffisant, et 59 % considèrent qu'ils reflètent bien l'opinion publique. Les résultats indiquent également que les sondages ont des conséquences directes : 59 % des interviewés pensent qu'ils ont une forte influence sur le vote des électeurs, et 15 % avouent se sentir influencés eux-mêmes. Reste qu'ils sont 47 % à penser que les sondages se trompent dans leurs prévisions de vote, et 2 % à admettre mentir dans leurs réponses. Aveu à méditer, quand on se souvient du premier tour de la présidentielle de 2002. Flore Galaud