Il calomniait ses voisins, sa mère va en prison

— 

Des magazines de lingerie érotique dans la boîte aux lettres, des coups de téléphone menaçants, des insultes telles que «A bientôt en enfer» ou «des êtres aussi bêtes et moches que vous ne méritent pas de vivre», l’ambiance n’était pas rose dans un quartier de Liverdun (Meurthe-et-Moselle), entre 2002 et 2004. Stupeur des habitants, réunis en collectif, quand ils se rendent compte que le corbeau a douze ans.
 
Le garnement, âgé aujourd'hui de seize ans, avait rapidement avoué ses méfaits, précisant que sa mère l'y avait contraint. Le jeune corbeau avait été condamné le 16 novembre à 8 mois de prison avec sursis, 5.000 euros d'amende et une obligation de soin par le tribunal des enfants de Nancy, pour «accès frauduleux à un système informatique et violences sans Interruption temporaire de travail». Lundi, sa mère a été condamnée à 24 mois de prison dont 14 avec sursis, l'obligation de se soigner et d'indemniser les victimes.