Menacé de redoublement, un lycéen agresse un prof

FAITS DIVERS La Fidl demande des psy dans les établissements…

— 

Après l’«indignation» du ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, c’est le syndicat étudiant Fidl qui a réagi à l’agression d’un professeur de français du lycée de la Cité scolaire internationale de Lyon. L’enseignant a été poignardé lundi matin par un élève de seconde. Agée de 59 ans, il a été hospitalisé, mais sa vie n'est pas en danger.

«L'adolescence est souvent une période difficile et la présence de psychologues au sein des lycées devient un besoin essentiel», a estimé la Fidl dans un communiqué, tout en «dénonçant la violence dont a fait preuve ce lycéen. Ce «drame s'inscrit dans la lignée de nombreux faits de violence scolaire qui ne cesse de prendre de l'ampleur: au manque de personnel encadrant que nous ne cessons de dénoncer, s'ajoute l'absence de prise en charge psychologique dans les lycées», a insisté le syndicat lycéen.

Avis de passage défavorable

L'enseignant a été blessé d'un coup de couteau, «à l'abdomen», «entre 10h30 et 11h alors qu'il distribuait des documents aux élèves d'une classe dont il est le professeur principal», a indiqué le rectorat.

L'agresseur, âgé de 16 ans, a été interpellé. Il avait fui dans la foulée de son geste et quitté la cité scolaire avant de se dénoncer à la police. «L'agression est intervenue au moment où le professeur a voulu évoquer l'avis de passage défavorable (en première) de cet élève», a relevé Brigitte Bruschini, secrétaire générale de l'académie de Lyon. Il aurait donc agi «en réaction à cet avis» provisoire, a-t-elle poursuivi.

Tout le monde très étonné

Selon le rectorat, l'élève en question n'a toutefois «jamais eu de problème et tout le monde est très étonné. L'enseignant a lui-même excellente réputation».

Des enquêtes administrative et policière sont en cours. Une cellule psychologique a été mise en place au sein de l'établissement scolaire et les cours ont repris, sauf dans le cas de la classe au sein de laquelle a eu lieu l'agression, selon le rectorat.

Cet établissement du 7e arrondissement de Lyon compte quelque 1.300 élèves du secondaire (collège et lycée) et 150 professeurs. La Cité scolaire internationale de Lyon, qui accueille à la fois des élèves étrangers et des jeunes résidant dans le quartier de Gerland, dispose d'un «statut particulier» en raison de sa dimension internationale. Elle est réputée «très calme».