no credit

POLEMIQUE

Papon veut emporter sa légion d'honneur dans sa tombe

En 1999, un décret présidentiel lui avait interdit de la porter mais Maurice Papon avait passé outre…

De son vivant, sa légion d'honneur posait problème. C'est encore le cas aujourd'hui. En 1999, un décret présidentiel lui avait interdit de la porter mais Maurice Papon avait passé outre et été condamné pour cela en 2004. Hier, son avocat, Me Vuillemin, a indiqué son intention de veiller personnellement à ce que le défunt soit inhumé avec l'insigne qui lui avait été remis par le Général de Gaulle. Pour le Parti socialiste, « un tel geste ne viserait qu'à offrir à M. Papon une forme de réhabilitation posthume ». De son côté, Bernard Accoyer, le président du groupe UMP à l'Assemblée, a jugé « choquant » l'initiative de l'avocat. Il a indiqué ne pas douter que Jacques Chirac veille « tout particulièrement à ce que la loi soit respectée ».

Au lieu de dix ans, Maurice Papon aura été détenu quatre ans. Depuis mars 2002, la loi Kouchner peut suspendre la peine de condamnés « atteints d'une pathologie engageant le pronostic vital ». Deux expertises médicales sont nécessaires pour valider la décision. Sa sortie de prison, en marchant, avait soulevé la polémique.