Le Basque Bidart fêté par les siens

©2006 20 minutes

— 

Drapeaux et banderoles basques pour l'accueillir. Le chef historique du mouvement indépendantiste basque Iparretarak, Philippe Bidart, a été fêté samedi par 250 proches et sympathisants à Magalas, près de Béziers (Hérault). Incarcéré en 1988 pour les meurtres de deux CRS et d'un gendarme, Bidart a bénéficié mercredi d'une libération conditionnelle. A 53 ans, il doit travailler à Béziers comme animateur social auprès de demandeurs d'asile. Comme à sa sortie, il a appelé à la « résolution du conflit » basque. Cette fois-ci en français.