Rebondissement dans l'affaire de l'ouvrier noyé

©2006 20 minutes

— 

L'enquête sur la mort de l'ouvrier tunisien dont le corps a été retrouvé dans un canal de Nantes en décembre, deux semaines après un contrôle policier, a rebondi hier. Un SDF, également tombé à l'eau la nuit du drame, a été mis en examen pour « coups et blessures volontaires » ayant entraîné la mort sans intention de la donner et placé sous contrôle judiciaire. Les circonstances du drame n'ont pas été précisées.