Mais où sont passés les moutons ?

Vincent Gastellier

— 

Alternant explications précises et formules choc de campagne - "L'Etat est trop endetté et les Français pas assez" - le ministre-candidat a illustré pas à pas son programme, lors de l'émission "J'ai une question à vous poser".
Alternant explications précises et formules choc de campagne - "L'Etat est trop endetté et les Français pas assez" - le ministre-candidat a illustré pas à pas son programme, lors de l'émission "J'ai une question à vous poser". — AFP

Un passage de l'émission «J'ai une question à vous poser», diffusée lundi soir en direct sur TF1 avec, comme premier invité, Nicolas Sarkozy, n’est pas présent dans les vidéos mises en ligne sur les sites de LCI et TF1. (partie 1 - partie 2)

Manque le passage où il est question de l’immigration. On y voit un jeune homme au look branché qui interpelle le ministre au sujet de l'emploi de la formule «La France tu l'aimes ou tu la quittes» et l’accuse de «draguer» l’électorat d’extrême droite.

Nicolas Sarkozy lui répond: «Pas une fois en 30 ans de vie politique, je n'ai défendu une idée qui n'était pas profondément républicaine». «Je suis le premier homme politique de droite à dire qu'il faut une immigration choisie. Mais je dis aussi une chose avec la plus grande force: personne n'est obligé d'habiter en France. Et quand on aime la France, on la respecte», a-t-il ajouté.
«On respecte ses règles, c'est-à-dire qu'on n'est pas polygame, on ne pratique pas l'excision sur ses filles, on n'égorge pas le mouton dans son appartement et respecte les règles républicaines», a-t-il insisté.

Ce à quoi une jeune Lilloise d'origine algérienne a répondu: «les propos que vous venez de tenir sur les moutons ce sont des propos racistes. Il y a des réglementations, il y a des abattoirs, on est civilisés», a-t-elle dit, en ajoutant «c'est honteux, je suis d'origine algérienne, je suis musulmane et je me sens insultée, complètement».

Selon les rédactions web de LCI et de TF1 la vidéo n’a pas été censurée, c’est une simple «erreur d’encodage», qui sera corrigée au plus vite …