Corinne Lepage en pleine campagne

avec AFP

— 

Corinne Lepage, présidente de Cap 21 et ancienne ministre de l'environnement de 1995 à 1997, a confirmé mercredi qu'elle serait candidate à l'élection présidentielle, où elle souhaiterait représenter "la société civile et le monde associatif".
Corinne Lepage, présidente de Cap 21 et ancienne ministre de l'environnement de 1995 à 1997, a confirmé mercredi qu'elle serait candidate à l'élection présidentielle, où elle souhaiterait représenter "la société civile et le monde associatif". — Mychèle Daniau AFP/Archives

Du nouveau dans l’aventure de l’avocate: sur son site Internet, Corinne Lepage appelle à signer une pétition pour soutenir Renaud Van Ruymbeke, le juge mis en cause dans l’affaire Clearmstream.
«L’affaire Van Ruymbecke est une affaire d’Etat, écrit-elle sur son blog. Le pouvoir politique a utilisé un droit régalien exorbitant pour museler et détruire l’indépendance de la Justice. Des frégates de Taïwan à l’affaire Clearstream, un juge se voit opposer depuis des années, systématiquement, le "secret défense" pour l’empêcher de remplir sa mission».
Le but de la manœuvre? Garantir une frontière étanche entre justice et pouvoir exécutif. Et peut-être… faire parler de l’avocate, qui est aussi candidate à l’élection présidentielle.