France

Violente fin de semaine dans les Yvelines

Un mineur de 17 ans doit être présenté aujourd'hui devant un juge des enfants après plusieurs nuits de violences dans les Yvelines. Deux autres jeunes, âgés d'une vingtaine d'années, interpellés également dans la nuit de vendredi à samedi, ont été re...

Un mineur de 17 ans doit être présenté aujourd'hui devant un juge des enfants après plusieurs nuits de violences dans les Yvelines. Deux autres jeunes, âgés d'une vingtaine d'années, interpellés également dans la nuit de vendredi à samedi, ont été remis en liberté. Un quatrième suspect a été placé en hôpital psychiatrique. Une centaine de personnes ont affronté la police jeudi soir aux Mureaux (Yvelines). Le lendemain, une policière a été agressée à Chanteloup-les-Vignes par un groupe de jeunes qui a tenté en vain de la sortir de son véhicule. Elle souffre de fractures au poignet et à la mâchoire. Au cours du week-end, plusieurs voitures et un bus ont aussi été incendiés.

«La police n'a pas mené de contrôles d'identité qui se seraient mal passés les jours précédents», selon le directeur départemental de la sécurité publique des Yvelines. Le maire de Chanteloup affirme, lui, que ces violences n'ont rien de spontané.