Vol d'un manuscrit sur le passé du père de Chirac

©2006 20 minutes

— 

La nouvelle a fait peu de bruit. Dans la nuit de jeudi à vendredi, une nouvelle maison d'édition, les Editions du Moment, a été cambriolée à Paris.

L'histoire serait banale si cet éditeur ne s'apprêtait pas à publier le 1er mars un ouvrage intitulé Le Dernier Secret de Jacques Chirac. D'après nos informations, le livre dévoile l'enfance du président de la République dans le sud de la France pendant la Seconde Guerre mondiale, en s'appuyant sur des documents inédits. Il révélerait également le rôle trouble qu'aurait joué son père, Abel Chirac, pendant l'Occupation. Le tout en pleine campagne présidentielle. Les auteurs de l'ouvrage sont deux journalistes indépendants, Jean-Jacques Depaulis et Pascal Marchand.

Chargée de l'enquête, la police judiciaire a confirmé que quatre ordinateurs ont été volés, dont celui du directeur de la maison d'édition, Yves Derai, journaliste et écrivain. Cet ordinateur portable contenait selon lui la version définitive du manuscrit du livre reçu jeudi. Les trois autres appartiennent à une société de production audiovisuelle qui partage les locaux du 8e arrondissement. La porte a été trouvée fracturée vendredi matin, des dossiers étaient sens dessus dessous mais d'autres objets de valeur n'ont pas été dérobés.

Joint hier, Yves Derai confiait : « On ne s'attendait pas à cela. Aujourd'hui, nous n'avons pas de preuve d'un lien entre le cambriolage et le manuscrit mais la concomitance est troublante, d'autant plus que les enquêteurs nous ont affirmé qu'il s'agissait d'un travail de pro. » L'éditeur affirme vouloir ne rien changer au texte et le publier comme prévu : « J'espère simplement qu'on n'est pas arrivé à une situation critique où l'on ne pourrait plus travailler sur des sujets qui fâchent. »

Arnaud Sagnard