La ville de Strasbourg jugée pour un arbre meurtrier

©2006 20 minutes

— 

Le 6 juillet 2001, la chute d'un platane de 70 tonnes lors d'un concert en plein air avait tué treize personnes dans le parc de Pourtalès, à Strasbourg. La ville est jugée à partir d'aujourd'hui pour sa responsabilité dans ce drame, qui avait aussi fait une centaine de blessés.

La ville a été mise en examen fin 2002, elle comparaît en tant que personne morale pour « homicides et blessures involontaires ». Elle doit répondre de manquements à l'obligation de sécurité. Elle nie jusqu'à présent avoir organisé l'événement, jugeant responsable la compagnie de spectacle. Plusieurs bulletins d'alerte avaient annoncé la veille et le jour même l'arrivée d'un épisode « très orageux » avec de fortes rafales, mais ils étaient restés sans suite. Attendu depuis plus de cinq ans par les victimes, le procès se déroulera jusqu'au 23 février, une centaine de parties civiles défendues par seize avocats seront présentes ainsi que l'association Solidarité Pourtalès, qui regroupe 120 membres. L'indemnisation des victimes sera réglée ultérieurement par le tribunal administratif.