L'affaire Godard retombe sur des os

©2006 20 minutes

— 

L'affaire Godard pourrait connaître un nouveau rebondissement si les ossements retrouvés dans le Calvados s'avéraient être ceux de la femme du médecin disparu en 1999, mais la justice reste prudente sur un dossier qui a déjà connu de fausses pistes.
L'affaire Godard pourrait connaître un nouveau rebondissement si les ossements retrouvés dans le Calvados s'avéraient être ceux de la femme du médecin disparu en 1999, mais la justice reste prudente sur un dossier qui a déjà connu de fausses pistes. — Mehdi Fedouach AFP/Archives

Une lettre anonyme, un plan de cimetière, des ossements enfouis et l'affaire Godard rebondit. Le 19 janvier, une mystérieuse missive postée à Avranches (Manche) arrive à la mairie du village de Lingèvres (Calvados). Le courrier manuscrit est bref, il évoque « Mme Godard ». Et « indique qu'en fouillant, on pourrait avoir des indices sur cette femme », explique Christian Marie, le maire de la commune. Un plan détaillé du cimetière accompagne la lettre. Sur place, un squelette est retrouvé éparpillé à 50 cm de profondeur parmi les déchets végétaux du cimetière.

Le maire précise qu'« il faut attendre les résultats des analyses, d'ici à trois semaines, pour savoir s'il s'agit bien des restes de Marie-France Godard » disparue en 1999, peu avant son mari et ses enfants. La justice se veut aussi « extrêmement prudente ». « Le fait qu'on ait retrouvé récemment des ossements du Dr Godard a pu inciter des personnes à se manifester », a déclaré Jean-Luc Desport, le procureur de Saint-Malo en charge de l'enquête. Vérification faite : le corbeau a posté sa lettre le 14 janvier, soit deux jours après que les résultats définitifs des analyses des ossements de l'acupuncteur ont été rendus publics. Ils confirmaient que le fémur et le tibia, remontés par un pêcheur de Roscoff (Finistère) le 16 septembre, étaient bien ceux d'Yves Godard. La dernière fois que le médecin et ses deux enfants avaient été vus vivants, ils embarquaient sur un voilier le 1er septembre 1999. Un an après, un chalutier remontait le crâne de Camille, 6 ans. Si les os trouvés dans le cimetière sont bien ceux de Marie-France Godard, seul Marius, le fils n'aura pas été retrouvé.

O. M.

C'est le troisième courrier anonyme depuis le début de l'affaire Godard. Rien ne permet de savoir s'il s'agit du même corbeau. L'analyse graphologique de la dernière lettre indique que son auteur serait une femme.