Le live n'a jamais été autant en vie

©2006 20 minutes

— 

Si le disque va mal, les concerts sont en pleine forme. Pour les professionnels, ce phénomène est dû à un simple système de vases communicants. « Les gens mettent moins d'argent dans l'achat de disques en piratant, alors ils peuvent dépenser plus pour se rendre à des concerts », explique un producteur. Cette année, le Midem de Cannes, qui s'est achevé hier, a voulu laisser une plus grande place au live. Encore plus de concerts, mais surtout plus de découvertes. Seule représentante française de la scène électro à avoir été invitée au Midem, Missil* est consciente de l'enjeu de se produire à Cannes : « C'est une forme de reconnaissance, mais je ne me mets pas de pression, je vais faire ce que je fais d'habitude. » Son style est de mélanger les genres, les sons et les influences. Demandée jusqu'en Australie, elle est l'exemple d'une bouillonnante école électro française qui s'exporte mieux, à l'image des groupes français qui n'ont jamais autant joué à l'étranger.

David Carzon

* www.missill.com