La neige s’éloigne, le trafic reste perturbé

— 

80.000 foyers encore sans électricité, une circulation sur routes et autoroutes toujours difficile, des aéroports fortement perturbés, une alerte météo orange jusqu'à jeudi dans l'ouest : les premières neiges continuaient mercredi à la mi-journée de semer la pagaille dans l'Hexagone.
80.000 foyers encore sans électricité, une circulation sur routes et autoroutes toujours difficile, des aéroports fortement perturbés, une alerte météo orange jusqu'à jeudi dans l'ouest : les premières neiges continuaient mercredi à la mi-journée de semer la pagaille dans l'Hexagone. — Pascal Lachenaud AFP
La vigilance orange est prolongée sur les départements de la Gironde, des Landes, du Lot-et-Garonne et des Pyrénées-Atlantiques. Le redoux n’est pas attendu avant demain après-midi.
Depuis le début de l'épisode neigeux, plus de 6.000 sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour environ 2.000 interventions en France, selon le ministère de l'Intérieur.
Au total, 30 sites d'hébergement ont été activés, 2.200 personnes hébergées et 2.500 repas distribués, a-t-il précisé.


Envoyez vos photos à multimedia @ 20minutes.fr

Mais avec la chute des températures, les risques de formation de verglas sont élevés, rendant les conditions de circulations toujours difficiles, notamment dans le sud-ouest. Dans la nuit de mercredi à jeudi et une automobiliste a trouvé la mort dans un accident sur la RN 10 à Montlieu-la-Garde en Charente-Maritime, portant à deux le nombre de victimes des intempéries en France. Quelque 190 personnes, bloquées dans leur voiture à la suite de l'accident, ont été accueillies dans une salle des fêtes de Montlieu-la-Garde et la RN 10 a été fermée à la circulation dans les deux sens par arrêté préfectoral, ont indiqué les pompiers. Mercredi, un automobiliste s'était tué en percutant un engin de salage en Ardèche, au sud du pays.

Routes et autoroutes interdites aux poids lourds

La circulation routière reste interdite sur la RN 10 dans le sens Paris-Bordeaux à tous les véhicules et dans le sens Bordeaux-Paris aux poids lourds. L'autoroute A63 reste également interdite aux poids lourds dans les deux sens. Par mesure de précaution, la préfecture de Gironde a pris un arrêté interdisant la circulation des transports scolaires sur l'ensemble du département.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, la préfecture a interdit la circulation des poids lourds en provenance d'Espagne sur l'A 63. Ce dispositif s'est traduit, en fin de matinée, par le «stockage» de 2.500 poids lourds entre Biriatou et Benesse-Maremne. L'arrêté de la préfecture prévoit également des mesures de retournement vers le réseau espagnol. Sur l'A 64 les poids lourds venant de Bayonne sont interceptés à l'échangeur de Pau et sont stationnés à l'extérieur de l'autoroute.

Dans les secteurs d'Auch, de Lectoure et en direction de Tarbes, la circulation est délicate sur les routes nationales 124 et 21 selon le Centre régional d'information et coordination routières (CRICR) du Sud-Ouest. De grosses difficultés sont également constatées aux alentours d'Eauze, Cazaubon et Nogaro, où les transports scolaires ont été suspendus.

En Dordogne, la circulation des poids lourds a été interdite sur certaines zones. Afin d'éviter un phénomène d'encombrement en Gironde, les poids lourds circulant sur l'A 89 dans le sens Brive-Bordeaux sont arrêtés à la gare de péage de Thenon. Dans le Lot-et-Garonne, la préfecture a suspendu la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes sur l'ensemble du réseau routier du département et sur l'A 62 dans le sens Toulouse-Bordeaux.

A l’ouest, des difficultés sont toujours observées sur l'A11 entre Angers et La Roche sur Yon : la circulation ne s'effectue que sur deux voies sur trois. Dans le Maine-et-Loire sur la RD 65, entre Chemillé et la Tourlandry, deux poids-lourds et 14 véhicules sont bloqués. Les transports scolaires ne sont pas assurés dans ce département.

Trafic aérien et ferroviaire perturbé en Gironde

La neige tombée en Gironde dans la nuit de mercredi à jeudi a également perturbé le trafic à l'aéroport de Bordeaux. Les vols à destination d'Amsterdam, de Strasbourg, Lyon, Marseille, Paris-Charles de Gaulle, Madrid et Mulhouse ont subi des retards allant jusqu'à trois heures, les appareils devant être dégivrés avant le décollage. Les fortes chutes de neige ont également entraîné de nombreux dysfonctionnements dans le trafic ferroviaire. Mais seule la ligne du Médoc a été totalement interrompue, a indiqué la SNCF. La circulation était notamment difficile sur les portions Bordeaux - Langon, Bordeaux - Arcachon, Bordeaux - Saintes et Saint Mariens - Bordeaux.

Coupures d’électricité

Environ 60.000 foyers sont encore privés d'électricité en France, jeudi soir, dans le centre et l'ouest de la France selon EDF. Quelque 42.000 foyers étaient concernés par des coupures de courant dans l'ouest, surtout en Gironde et en Charente-Maritime, et 18.000 en Auvergne et dans le Limousin, principalement en Haute-Vienne et dans la Creuse, a indiqué un porte-parole d'EDF, avant de préciser que «la quasi-totalité des foyers seront réalimentés vendredi soir».

En Gironde et en Charente-Maritime, EDF «espère un retour à la normale pour samedi en fin de soirée».

Reprise de la production à PSA

La production de véhicules a repris jeudi matin dans l'usine PSA Peugeot-Citroën de Mulhouse (Haut-Rhin) après un blocage depuis mercredi après-midi en raison de problèmes d'approvisionnement liés aux chutes de neige.