Le CSA veut donner une bonne image

©2006 20 minutes

— 

no credit

Un présentateur de France 2 devenu « sage », voilà la seule surprise de l'annonce des trois nouvelles têtes du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Jean-Louis Debré, président de l'Assemblée, a désigné Rachid Arhab pour remplacer Francis Beck : l'arrivée de ce visage du service public permet de désamorcer la polémique sur un CSA penché à droite. Comme prévu, Michel Boyon devient président des gendarmes du PAF après Baudis. PDG de Radio France entre 1995 et 1998 et ex-directeur du cabinet de Jean-Pierre Raffarin, il était le favori de Jacques Chirac. Quant à Christian Poncelet, président du Sénat, il a nommé son ancien « dir' cab' », Alain Méar, pour succéder à Philippe Levrier.

R. B.