Ségo et Sarko s'arrachent Shinzo

— 

A Tokyo, M. Abe s'est prononcé en faveur de sanctions "pénalisantes", "même s'il s'avère que l'essai nucléaire est un échec".
A Tokyo, M. Abe s'est prononcé en faveur de sanctions "pénalisantes", "même s'il s'avère que l'essai nucléaire est un échec". — Yoshikazu Tsuno AFP
Samedi 13 janvier 2007, J-99

Question d’équilibre. 82% des Français jugent déséquilibrée la campagne dans les medias, selon un sondage CSA à paraître dimanche dans Le Parisien. Neuf Français sur dix estiment que le couple Ségo-Sarko bénéficient d’un traitement privilégié. C’est François Bayrou qui va être content.

Ségo, Sarko et Shinzo. Ségolène Royal a rencontré le premier ministre japonais, Shinzo Abe. Nicolas Sarkozy aussi. Royal et Abe ont causé diplomatie, économie et environnement. Nicolas Sarkozy a souligné que le Japon devait «jouer tout son rôle à l'Onu».

L'autre Nicolas. Son rôle, Nicolas Dupont-Aignan veut le jouer jusqu'au bout. Pour ça, il a même annoncé qu'il quittait l'UMP, à la veille du sacre de Sarkozy. Il explique à 20 minutes pourquoi.

Vendredi 12 janvier 2007, J-100

Alliot rallie Sarko. Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, a finalement annoncé sur France 2 qu'elle ne serait pas candidate à l'élection présidentielle de 2007 qu'elle apporte son soutien à Nicolas Sarkozy. Le ministre de l'Intérieur a presque toute la droite réunie autour de lui.

François Bayrou à la mer. Le candidat UDF à la présidentielle, a souhaité «donner une place à la mer dans la campagne» électorale à l'issue d'une visite de deux jours dans le Finistère. Ciré jaune et pull marin, Bayrou a rassuré les marins-pêcheurs en annonçant qu'il maintiendrait, s'il était élu président, leur régime spécial de retraite même s'il affiche un déséquilibre, au nom de «la solidarité qui ne doit pas s'interrompre».

Il y a de l’eau dans le gaz fiscal entre Royal et Hollande. Alors que le Premier secrétaire du PS s’est prononcé en faveur de hausses d’impôts pour les contribuables gagnant plus de 4.000 euros net par mois, sa chère et tendre a déclaré lors de ses vœux au conseil régional de Poitou-Charentes qu’elle n’augmenterait pas les prélèvements obligatoires si elle était élue en 2007 et qu’il n’y aurait «pas de fiscalité nouvelle qui décourage le travail». Et toc.

De son côté, Copé a relancé la polémique en affirmant que les Français qui gagnaient plus de 4.000 euros net par mois faisaient partie de la classe moyenne. Une idée partagée par l'ancien ministre du Budget, Alain Lambert, qui estime sur son blog que les hausses fiscales souhaitées par le PS concernent au moins un million de Français (contre 200.000 pour Hollande). La candidate socialiste a pour sa part demandé à son ex-rival Dominique Strauss-Kahn et au fabiusien Didier Migaud – «un diagnostic et des propositions sur l'efficacité de la dépense publique» et la fiscalité.

«Cette mission confiée à DSK constitue un nouvel aveu de Ségolène Royal du vide sidéral de ses propositions pour la France et les Français», a aussitôt réagi de Thierry Mariani,député UMP de Vaucluse. Concluant : «avec Ségolène ROYAL c’est ''bravitude'' pour la politique étrangère et vide et ''incertitude'' pour son programme présidentiel.»

François de la Brosse, publicitaire qui roule pour l'UMP, dévoile ici que le site de campagne www.sarkozy.fr sera lancé dimanche, jour du Sarko show. Lequel coûtera au moins la bagatelle de 3,5 millions d'euros. Soit le quart quand même du coût total de la campagne de l'UMP. Le 28 novembre 2004, le congrès qui avait porté Sarkozy à la tête du parti avait coûté entre 4,2 et 4,5 millions d'euros.

Entre son bilan défendu jeudi et son intronisation, tous les médias consacrent de larges pages au futur candidat : Libé, Le Figaro, le Monde, 20 Minutes, tous les magazines dans une belle unanimité. A coup d’œil amusant sur le blog du sarkozien Loic Le Meur : les quatre couv’s de L’Express. Devinez laquelle a été choisie ? Le blogueur-entrepreneur procède d'ailleurs à des invitations dans le carré VIP.

L’interview de Domininque de Villepin du jour: « Je suis Premier ministre de Jacques Chirac. Chacun peut donc comprendre que je ne me prononce pas [sur la candidature de Sarkozy] avant qu'il ait fait part de sa décision ».

La (peut-être) future porte-parole de Sarkozy, Jeannette Bougrab, entend bel et bien pouvoir s’inscrire sur les listes électorales du XVIIIe arrondissement de Paris. Et menace la mairie socialiste de poursuites judiciaires

La charge de Corinne Lepage contre une éventuelle candidature de Nicolas Hulot qui serait financée selon elle par L’Oréal, EDF, Bouygues… Pourquoi elle ne se ralliera pas.

Mademoiselle caméra cachée de la blogosphère, Zazon, lance, elle, sa campagne très participative

Le meilleur de la fabiusienne Marie-Noëlle Lienemann en vidéos à l’occasion de la centième note de son blog.

Jeudi 11 janvier 2007, J-101

A la veille de l'intronisation de Nicolas Sarkozy, Dominique de Villepin détaille un vrai programme économique et social dans un entretien à paraître vendredi dans Les Echos. Le Premier ministre fait des propositions explosives sur les retraites, au risque de perturber la campagne du président de l'UMP…

Nicolas Hulot révélera enfin s'il est candidat ou non à la présidentielle le 22 janvier prochain.

Sarkozy a à peine attendu que les journalistes aient quitté le palais de l’Elysée où Jacques Chirac présentait ses vœux aux journalistes pour présenter les siens aux mêmes dans la boutique d’en face et dresser son bilan sécuritaire et «immigratoire» Le chef de l’Etat avait juste assuré à la presse qu’il réfléchissait toujours à son avenir.

Allez, pour une vignette vidéo, une minute déambulatoire des vœux mutuels et présidentiels. Un souci technique indépendant de notre volonté nous empêche de diffuser les images du somptueux buffet (poëlée de Saint-Jacques aux girolles, nems de foie gras, macreuse de boeuf et vinaigrette aux herbes, fontaine de chocolat, le tout arrosé de champagne) proposé aux représentants de la presse française.



La «bravitude» à cache-cache sur Wikipédia : quelques heures après avoir été défini, le néologisme de Ségolène Royal a vu sa page supprimée. La veille, Edouard Balladur avait rapproché bravitude de négritude, souhaitant à la candidate socialiste le même destin que l’académici en Léopold Sédar Senghor.

Hollande veut augmenter les impôts des revenus nets supérieurs à 4.000 euros. Selon le porte-parole du gouvernement, Jean-François Copé, 1,2 million de foyers fiscaux seraient concernés et non pas 200.000, comme le dit le premier secrétaire du PS

Bové candidat taulard ? En tout cas, José Bové se dit « prêt à affronter cette situation particulière » d’être candidat en prison alors que le site www.unisavecbove.org a recueilli plus de 6.000 signatures pressant le leader altermondialiste de s’engager dans la présidentielle.

Après la dictature du prolétariat… Arlette Laguiller estime, dans une vidéo, que «la dictature de la bourgeoisie est toujours là».

Que pensent les bloggeurs du réquisitoire PS contre Sarkozy ?
Versac : «diablement efficace»
Fluctuat : «plutôt documenté»

Sarkozy troublé par le prix de la vie. «Je suis allé au restaurant avec Cécilia et les enfants, et à la fin j'ai laissé 10 euros de pourboire. Mais je me suis demandé un instant si ce n'était pas trop peu. Or jamais je n'aurais laissé à l'époque 65 francs de pourboire! Avec l'euro, beaucoup de choses ont augmenté par la simple pratique». Une confidence publiée par Christophe Barbier.

Un peu de disco pour finir... Après DiscoSarko, Netpolitique nous invite à regarder le nouveau duo Ségo-Sarko.