Perben, «farouchement opposé» à l’amnistie des PV

— 

Mauvaise nouvelle pour ceux qui comptaient sur la clémence du ministre des Transports. Dominique Perben s’est déclaré «farouchement opposé» à l'amnistie des contraventions dans une interview au Parisien mercredi. «Il faut éviter de donner le moindre signal de relâchement dans la lutte contre l'insécurité routière», a-t-il justifié.

«Toute annonce d'amnistie aurait un effet immédiat et néfaste sur le comportement des automobilistes», a fait valoir le ministre, alors qu'un sondage TNS Sofres pour Axa prévention, publié mercredi, montre un retour des mauvaises habitudes au volant.

Dominique Perben présente mercredi en Conseil des ministre le bilan statistique de la sécurité routière de 2006, parlant d'une «année historique» en la matière.