Arrestations dans l'affaire Redeker

©2006 20 minutes

— 

L'auteur présumé de menaces de mort par Internet visant le professeur de philosophie Robert Redeker a été arrêté au Maroc le 19 décembre. Cette information révélée par Le Parisien a été confirmée par les autorités françaises hier.

Redeker est l'auteur d'une tribune polémique sur l'islam parue dans Le Figaro en septembre dernier. Il s'est dit « heureux », mais il reste sur ses gardes selon son comité de soutien. L'individu âgé de 20 ans a été extradé vers le Maroc par les autorités libyennes en compagnie d'un autre islamiste présumé, également de nationalité marocaine. Les deux hommes entendaient se rendre en Irak pour y mener le djihad. De source judiciaire, les menaces sur le professeur toulousain ont été reconnues au cours d'un interrogatoire. Les deux hommes sont détenus à la prison civile de Salé, ville jumelle de Rabat.

A la suite de l'interpellation du principal suspect, la justice française va adresser aux autorités marocaines « une demande d'entraide judiciaire » pour obtenir plus d'éléments sur celui-ci. Selon une source judiciaire, la protection policière autour de l'enseignant est maintenue par crainte que quelqu'un veuille toujours mettre la vie de Redeker en danger.

Le parquet de Paris, compétent pour les dossiers liés au terrorisme, avait ouvert le 22 septembre dernier une enquête préliminaire pour « menaces de mort » et « association de malfaiteurs » à la DST.