Les Don Quichotte attendent, Paris se tourne vers Matignon

©2006 20 minutes

— 

Les Enfants de Don Quichotte ont recensé 250 SDF dormant dans des tentes le long du canal Saint-Martin à Paris et attendent l'arrivée de travailleurs sociaux pour étudier "au cas par cas" les solutions d'hébergement, a annoncé mardi l'association.
Les Enfants de Don Quichotte ont recensé 250 SDF dormant dans des tentes le long du canal Saint-Martin à Paris et attendent l'arrivée de travailleurs sociaux pour étudier "au cas par cas" les solutions d'hébergement, a annoncé mardi l'association. — Martin Bureau AFP/Archives

Réactions en chaîne. L'annonce du renforcement du plan du gouvernement sur l'hébergement des SDF a suscité hier de nouvelles réactions. Le président du groupe socialiste à l'Assemblée, Jean-Marc Ayrault, parle de « conversion tardive au droit opposable » et de « soudaine création de places d'hébergement d'urgence qu'on ne trouvait pas bizarrement auparavant ».

A Paris, l'association Les Enfants de Don Quichotte a recensé deux cent cinquante SDF dans les tentes du canal Saint-Martin et attend l'arrivée de travailleurs sociaux pour étudier « au cas par cas » les solutions d'hébergement. Hier, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a annoncé hier avoir écrit au Premier ministre pour acquérir quinze emprises (terrains et immeubles) de l'Etat à Paris afin d'y faire du logement social, une demande déjà formulée en novembre 2005.

La maire UMP d'Aix-en-Provence a, elle, demandé aux SDF qui ont dressé des tentes dans le centre-ville de quitter les lieux, estimant qu'il ne restait parmi eux que des « marginaux ».