Onze associations ont collecté 90% des 323 millions d'euros

— 

La cour des comptes a épluché les dépenses de 32 organismes d'aide qui ont reçu au total 328 millions d'euros pour porter assistance aux victimes du raz-de-marée en Asie.
Voici les chiffres concernant les onze organismes ayant collecté plus de 90% des fonds.
    
- Croix-Rouge française: 115 millions, 15% des fonds utilisés fin 2005, 39,2% fin 2006). 
- Comité français pour l'UNICEF: 57,4 millions, presque 100% des fonds utilisés fin 2005
- Secours catholique: 36,4 millions, 20% des fonds utilisés fin 2005, plus de 50% fin 2006.
- Fondation de France: 20 millions, plus de 70% des fonds utilisés fin 2005.
- Secours populaire français: 14,5 millions, dont 39% des fonds utilisés.
- Action contre la Faim: 14,3 millions dont environ 67% utilisés en 2005.
- Médecins sans frontières: 13,1 millions, 59% ont été réaffectés à d'autres causes, avec l'accord des donateurs, le reste a été utilisé.
- Médecins du Monde: 11,4 millions d'euros. Environ 4,4 millions d'euros affectés au Tsunami dont 92% dépensés.
- Handicap international: 10 millions d'euros, 1,3 millions (12,7%) affectés à d'autres causes avec l'accord des donateurs, 56% des ressources utilisées fin 2005.
- Solidarités: 6,2 millions, 67,8% des crédits utilisés fin 2005
- CCFD: 2,8 millions d'euros, 62% des fonds utilisés fin 2005 et 80% au 30 juin 2005
   
Pour l'ensemble des 32 organisations, la moyenne des ressources non utilisées fin 2005 est de 51,1% et il y a eu 6,16% d'affectation à d'autres causes. Les frais des fonctionnement sont en moyenne de 1,74% des montants collectés, tandis que les frais de collecte représentent 2,49%.
Selon Philippe Seguin, président de la Cour des Comptes, "ces faibles taux de consommation n'ont rien d'anormal", les associations ayant reçu "plus que ce que nécessitaient les premières opérations d'urgence".