Naceri reste en garde à vue

P.B. avec AFP

— 

L'acteur Samy Naceri a été condamné jeudi à    six mois d'emprisonnement ferme et 8.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Nanterre pour outrages et injures racistes envers des policiers.
L'acteur Samy Naceri a été condamné jeudi à six mois d'emprisonnement ferme et 8.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Nanterre pour outrages et injures racistes envers des policiers. — Valéry Hache AFP/Archives

Samy Naceri (re)fait parler de lui, et pas pour ses talents d’acteur. Après avoir été contrôlé sans permis dans les rues de Marseille lundi, il a été placé en garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi.

Au cours d’une bagarre à l'entrée d'une boîte de nuit d'Aix-en-Provence, l’acteur, âgé de 44 ans, a brandi un couteau contre un vigile, sans toutefois le blesser. Une première source policière citée par l’AFP avait indiqué que le vigile avait été blessé.

Selon des déclarations du directeur du personnel de l'établissement recueillies sur place par un journaliste de l'AFP, Sami Naceri est arrivé vers 2h30, éméché, en compagnie de deux femmes. Un physionomiste de la boîte lui ayant interdit l'entrée, l'acteur de Taxi et d’Indigènes a sorti un couteau. Une bagarre a suivi au cours de laquelle il a chuté contre une voiture et s'est blessé à la mâchoire, se cassant des dents.

En garde à vue à l’hôpital


Samy Naceri, qui a déjà eu affaire avec la justice à plusieurs reprises, a été hospitalisé et reste en garde à vue à sa sortie du Centre hospitalier du Pays d'Aix, mercredi soir. Il pourrait être déféré au parquet dans la journée de jeudi pour des faits de violence avec arme.

Contacté par 20minutes.fr, le vice-procureur d'Aix-en-Provence indique que Samy Naceri se trouvait toujours en garde à vue en fin de matinée. Une garde à vue ouverte sous le régime de «tentative d’homicide volontaire», confirme Olivier Rothé, procureur de la République, joint par l'AFP. «Si M. Naceri n'a pas blessé avant d'être neutralisé, la qualification des faits tient quand une arme est sortie», précise le procureur.

L'enquête a été confiée par le parquet à la Sécurité publique d'Aix-en-Provence.