Du neuf du côté des capotes

©2006 20 minutes

— 

Moins bruyant et plus résistant, le nouveau Fémidom, préservatif féminin de deuxième génération, sera commercialisé en France cette année. L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) distribuera par le biais d'associations plus d'un million de ce modèle.

Le Fémidom (du nom du fabriquant) est aujourd'hui particulièrement utilisé par les femmes migrantes qui ont du mal à faire accepter à leur partenaire le port du condom. Mais la promotion du préservatif féminin reste difficile en raison de son prix, qui avoisine les 3 e l'unité.

Parallèlement, l'opération de diffusion de capotes masculines à 20 centimes d'euro va continuer, a annoncé hier Xavier Bertrand, le ministre de la Santé. Il souhaite les mettre en vente dans les lycées, mais aussi dans les cinémas et les discothèques. Dix millions de ces préservatifs ont déjà été écoulés.

O. M.