Mort suspecte d'un bébé de 14 mois à Nantes

avec AFP

— 

Les parents d'un bébé de 14 mois mort de façon suspecte à Nantes ont été mis en examen mardi pour «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner», a annoncé le parquet à l'AFP.

Le couple, qui a été remis en liberté sous contrôle judiciaire après avoir passé la nuit de Noël en garde à vue, s'est vu retirer la garde d'un nouveau né de trois mois.

Les parents avaient alerté les pompiers vendredi en affirmant avoir découvert leur bébé inanimé. L'enfant est décédé à l'hôpital quelques heures plus tard, le 22 décembre, d'un hématome soudural.

Selon le parquet de Nantes, «des indices médicaux laissent à penser» au syndrome du bébé secoué mais il reste «beaucoup d'interrogations», notamment sur la date des faits qui ont pu entraîner la mort et sur leur auteur. La justice a demandé des analyses complémentaires.

Selon l'autopsie, l'enfant ne portait aucune trace de coups sur le corps mais la justice a été alertée par le passé du couple. L'homme, âgé de 40 ans, est connu pour des violences sur sa compagne de 20 ans qui lui ont valu une condamnation par le tribunal de police.