Permission de Noël pour Bertrand Cantat

A.S

— 

Le chanteur Bertrand Cantat et l'assureur de la société de production du film "Colette", interrompu au moment du décès de l'actrice Marie Trintignant, sont parvenus à un accord financier mettant fin aux poursuites judiciaires engagées, ont annoncé vendredi leurs avocats.
Le chanteur Bertrand Cantat et l'assureur de la société de production du film "Colette", interrompu au moment du décès de l'actrice Marie Trintignant, sont parvenus à un accord financier mettant fin aux poursuites judiciaires engagées, ont annoncé vendredi leurs avocats. — Petras Malukas AFP/Archives

Le chanteur Bertrand Cantat, qui purge une peine de 8 ans de prison pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant, a bénéficié d'une permission de Noël de quelques jours et a quitté la centrale de Muret, près de Toulouse. L'Administration pénitentiaire n'a pas souhaité confirmer l'information, révélée par la Dépêche du Midi dans son édition de vendredi. Selon le journal, le chanteur du groupe Noir Désir est sorti jeudi «en toute discrétion et à l'abri des objectifs des appareils photo».

Le chanteur a bénéficié des mesures prévues par la loi en matière de permissions de sortie, a simplement précisé son entourage. Toujours selon la «Dépêche», Cantat bénéficiait depuis plusieurs mois de permissions durant les week-end.

Contactée par 20minutes.fr, l'attachée de presse de Nadine Trintignant a indiqué que la mère de Marie ne souhaitait pas réagir. "Elle n'a rien à dire, elle en a ras-le-bol de cette histoire", a-t-elle affirmé.