Une espérance de vie de 43 ans

©2006 20 minutes

— 

Médecins du monde a dressé, hier, un portrait-type du sans-abri (voir infographie). Les données ont été recueillies par la mission SDF de Paris auprès des personnes vivant sous les tentes distribuées depuis un an par l'association. Cette enquête de terrain a permis d'établir plus de deux cents fiches de suivi indiquant le profil et l'état de santé des SDF.

L'espérance de vie d'un sans-abri en France est de 43 ans. C'est l'équivalent de celle d'un Namibien ou d'un Afghan. La moitié des personnes rencontrées déclare avoir un problème de santé avec l'alcool, des problèmes respiratoires ou dentaires. Parmi les personnes qui déclarent des problèmes de santé, 63 % affirment ne pas se soigner, alors que 48 % des SDF n'ont pas de droits ouverts à la couverture maladie.

Par ailleurs, 84 % des sans-abri ont déclaré ne pas avoir eu recours au 115, le numéro d'urgence pour trouver un hébergement. La grande majorité d'entre eux estime que le service est trop difficile à joindre, que les horaires d'hébergement ne leur conviennent pas et que la durée du séjour proposé est trop courte. En revanche, sur les 10 % qui ont appelé ce numéro, 7 % ont eu une réponse positive, les autres n'ayant pas réussi à joindre un écoutant ou s'étant vu opposer un refus par manque de place, l'impossibilité d'être reçu en couple ou d'accueillir un animal.

O. M.

On estime à 100 000 le nombre de SDF aujourd'hui en France. Plus de trois millions de personnes sont également mal logées.