Tempête: un mort à Paris

— 

Samedi, tout sera fini, assure le prévisionniste, mais "les montagnes vont blanchir".
Samedi, tout sera fini, assure le prévisionniste, mais "les montagnes vont blanchir". — Jean-Philippe Ksiazek AFP

17h45: Le trafic aérien de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle est revenu progressivement à la normale en fin d'après-midi vendredi, après avoir été fortement perturbé par les intempéries.Vers 17h45, on ne constatait plus que dix minutes de retard en moyenne sur les arrivées d'avions et plus aucune perturbation n'affectait les départs.


Les mauvaises conditions météorologiques et les fortes rafales de vent avaient entraîné à la mi-journée des retards d'une heure et demie en moyenne sur les départs et les arrivées d'avions, espacés «pour raisons de sécurité», a-t-on expliqué à la DGAC.

16h21 : Trois cent mille foyers étaient privés d'électricité en France vendredi à 15h, après la tempête qui a traversé le pays depuis le début de matinée, selon EDF.

16h07 : Le trafic du RER A était perturbé vendredi après-midi après la chute d'un arbre puis d'une protection de chantier sur les voies, à hauteur de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne).
La circulation sur la ligne A du RER a été interrompue une vingtaine de minutes à la mi-journée entre les stations de La Varenne-Chennevières et Joinville-le-Pont (Val-de-Marne).
Le trafic a ensuite repris à vitesse réduite, avant d'être à nouveau perturbé lorsqu'une protection de chantier s'est envolée sous l'effet du vent et a atterri sur les voies.
Des toitures ont été arrachées à Créteil et plusieurs rues de Villiers-sur-Marne inondées après une remontée des eaux au niveau d'un collecteur d'eaux pluviales en travaux, bloquant une soixantaine de véhicules, selon la police.

16h04 : Une femme est légèrement blessée par la chute d'un panneau publicitaire au Mans, et un homme est blessé par celle d'un arbre dans le sud de la Sarthe.
Sur les 9.000 foyers privés d'électricité dans la matinée dans le sud de la Sarthe, seuls 500 à 600 foyers devaient être raccordés en milieu d'après-midi, selon la gendarmerie.

15h50 : La circulation des trains entre Paris et Strasbourg est interrompue dans les deux sens après une rupture de caténaire à Nogent-l'Artaud, dans le département de l'Aisne, placé en vigilance orange pour des vents violents.
«Des perturbations sont également à signaler entre Châlons-en-Champagne et Oiry à la suite de chutes de branchages sur les voies. Le retour à la normale est prévu rapidement sur cet axe», indique la SNCF.
Dans le Pas-de-Calais, le trafic a été interrompu de 13h30 à 14h30 entre Calais et Boulogne-sur-Mer, en raison de la présence d'eau sur les voies dans deux zones, avant de reprendre avec une circulation ralentie à 10 km/h dans les secteurs inondés.
Dans la matinée, cinq personnes ont été blessées, dont une un peu plus sérieusement, dans trois accidents successifs liés aux mauvaises conditions météorologiques sur l'A16, dans le secteur de Dunkerque (Nord).

15h12 : Les courses hippiques prévues vendredi après-midi sur l'hippodrome parisien de Saint-Cloud sont annulées. Lors de la première course de la réunion sur l'hippodrome des Hauts-de-Seine, les jockeys et les entraîneurs ont estimé que les rafales de vent pouvaient bousculer les chevaux dans le peloton et les déséquilibrer. La société organisatrice France-Galop a donc décidé d'annuler les six courses restant à courir et de reporter la réunion à une date ultérieure. En revanche, la deuxième réunion de la journée prévue à Nantes a été maintenue, la tempête étant passée dans la matinée sur la région.

14h45: un échafaudage sur le toit du Printemps (boulevard Haussmann) bouge. Par mesure de sécurité, le périmètre devant le magasin est bouclé pendant que l’échafaudage est sécurisé. La circulation est réglée par des agents de police. (voir la photo)

13h54 : Peu après 9h, à Vaugneray (Rhône), la chute d'un arbre sur trois véhicules a fait deux blessés dont un grave, un jeune homme d'une vingtaine d'année dont le pronostic vital n'est pas engagé, selon les gendarmes. Les pompiers multiplient les interventions.
En Bourgogne, seules la Côte d'Or et la Saône-et-Loire, où cinq personnes ont été légèrement blessées, ont été touchées par les intempéries.
La météo a relevé des pointes à 169 km/heure au sommet du Puy-de-Dôme, 125 km/h à Saint-Etienne, 108 km/h à Bron (Rhône) et 97 km/h à Clermont-Ferrand.

13h51 : La chute d’un panneau publicitaire provoque la mort d’un homme d’une cinquantaine d’années, à Paris, au 29 rue de Strasbourg (Xè). Deux piétons ont été blessés dans l’accident. L'accident est survenu peu après 11H30, quand, sous l'effet d'une forte rafale de vent, un panneau publicitaire situé 29 boulevard de Strasbourg est tombé sur trois passants.
L'un d'eux est décédé, un autre souffre d'une fracture et le troisième a été plus légèrement blessé.

13h21: Fin de la vigilance orange sur les départements suivants: Orne, Sarthe, Mayenne, Maine et Loire, Deux Sèvres, Vienne, Haute Vienne, Creuse, Puy de Dôme, Allier, Saône et Loire, Loire, Rhône, Ain et Jura.

13h: une femme est blessée, boulevard de Strasbourg à Paris.

12h53 : Environ 80.000 foyers sont privés d'électricité dans le Centre. Les départements les plus touchés sont le Loir-et-Cher (32.000 foyers), le Loiret (26.000) et l'Indre-et-Loire (11.500).

12h27 : EDF indique que 150.000 foyers sont privés d'électricité, des Landes à la Loire-Atlantique, vendredi à la mi-journée. La Vendée est le département le plus touché.

11h10: Le préfet de police de Paris appelle les automobilistes à limiter leurs déplacements et la vitesse de leur véhicule. Des rafales pouvant atteindre 100 à 120 km/h devraient souffler sur la capitale et sa banlieue. Le préfet, Pierre Mutz, invite également les piétons à la prudence lors de leurs déplacements sur les trottoirs en raison des risques de chutes d'objets. Il leur demande de ne pas se rendre dans les forêts de la région parisienne et de ne pas s'abriter sous les arbres.

Envoyez-nous vos photos à multimedia@20minutes.fr

10h30 : un nouveau bulletin de Météo France lève la vigilance orange sur les départements suivants : Morbihan, Ile-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Vendée, Charente, Charente Maritime, Dordogne, Gironde et Corrèze. La dépression est actuellement centrée entre la Normandie et le nord des Pays de Loire. Météo France confirme qu'elle quittera le pays par le Nord-Pas de Calais.

10h14 : Environ 40.000 foyers étaient privés d'électricité, vendredi matin en Vendée, essentiellement sur la côte, en raison de la tempête frappant l'ouest de la France, a indiqué EDF. Ces coupures ont été provoquées par la chute de poteaux ou d'arbres sur les fils sur la zone côtière aux alentours des Sables d'Olonne ou de Saint-Jean-de-Monts. EDF a déployé des équipes pour rétablir au plus vite la situation, selon la compagnie.

10h02 : inondations en Vendée : les pompiers ont effectué plus de 110 interventions vendredi matin, en particulier dans le sud du département, autour de L'Aiguillon-sur-Mer, où les secours ont relevé 50 cm d'eau dans les rues. Le pont qui relie l'île de Noirmoutier a été interdit à la circulation à 08h00. Des vents de 130 km/h ont été enregistrés dans l'île, selon Météo France. Dans le nord de la Vendée un car scolaire a été endommagé en début de matinée par la chute d'un arbre. Il n'y a pas de blessé.

Sur le pont de Cheviré, à l'ouest de Nantes, un poids-lourd s'est couché sur une voiture, sans faire de blessé, un autre sur la voie et un troisième s'est couché en équilibre sur une rambarde. Le pont a été entièrement interdit à la circulation.
Le pont de Saint-Nazaire, entre Saint-Nazaire et Nantes, a été interdit aux camions

9h15 : Des rafales de vent atteignant 144 kilomètres/heures sont enregistrées sur la pointe de Chemoulin, près de Pornichet (Loire-Atlantique). Des vents violents ont soufflé à 116 km/ à Belle-Ile et à 130 km/h à Noirmoutier.

9h10 : un cargo néerlandais, avec huit marins à bord, est en difficulté depuis 7h vendredi matin, à l'ouest de l'île d'Ouessant, au large de Brest. D'importants moyens de secours sont déployés pour l’assister. Le remorqueur de haute-mer Abeille Bourbon est dépêché sur place, ainsi qu'un hélicoptère Super-frelon pour évaluer la situation et procéder à un éventuel hélitreuillage de l'équipage.

6h44 : Météo France étend son bulletin d’alerte au nord de la France. Sont désormais concernés la Haute Normandie, la Picardie et le Nord Pas de Calais. Par ailleurs, la Vendée, première touchée par la tempête, connaît des coupures d’électricité : 20.000 foyers seraient privés de courant selon EDF.

04h15 : un bulletin de Météo France prévoit un vent violent sur de nombreuses régions. Sont placés en vigilance orange l'Ile-de-France, le Centre, le Limousin, le Poitou-Charentes, la Gironde, la Dordogne, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Vendée, la Nièvre, l'Yonne, le Puy-de-Dôme, l'Allier, la Loire, le Rhône et l'Ain.

Source : Météo France