Supporteurs et policiers prêts à s'affronter

©2006 20 minutes

— 

« Ils réfléchissent vraiment comme des burnes. Ils ne se rendent pas compte qu'avec Boulogne fermé, ça sera Beyrouth autour du stade ? » Sur forumpsg .com comme sur les autres sites de supporteurs, les habitués de la tribune Boulogne rouge annoncent la couleur. Passeront-ils à l'acte lors du match de dimanche contre Toulouse, le premier au Parc depuis la mort d'un supporteur il y a huit jours ? La fermeture, jusqu'à nouvel ordre, des tribunes R1 et R2 suscite la colère générale, même si certains rejettent l'appel à la violence. « Moi, j'viens pas parce que c'est un coup à être fiché pour de la merde ou à se bouffer une balle qui traîne », juge un supporteur « historique ». Reste que policiers et organisateurs craignent le pire. Classé à « hauts risques », le match sera surveillé par plus de 1 200 agents et 700 stadiers. Mais le dispositif exact ne sera annoncé qu'aujourd'hui. Le commissaire Lepoix, chargé de la lutte contre le hooliganisme, annonce dans L'Equipe : « S'ils veulent la guerre, on leur fera la guerre. »

Michaël Hajdenberg