Il a voulu vendre la mèche de Ramsès II sur Internet

©2006 20 minutes

— 

Un homme qui a mis en vente sur Internet des mèches de cheveux provenant, selon lui, de la momie de Ramsès II a été entendu hier au commissariat de Grenoble. Il a indiqué que son père a participé à des analyses de fragments de la momie, effectuées à Grenoble en 1976 et 1977. La PJ a saisi à son domicile une dizaine de petits sacs en plastique contenant de minuscules échantillons de cheveux et de bandelettes. Le patron des antiquités égyptiennes a exigé hier une « totale transparence » de la France dans cette enquête, les autorités égyptiennes ayant très peu apprécié cet incident. La momie avait été envoyée en France pour déterminer les causes d'un mal étrange qui rongeait le cadavre du dernier grand pharaon.