Claude Goasguen : «L'attitude de Bercy agace»

©2006 20 minutes

— 

Claude Goasguen
Député de Paris, porte-parole du groupe UMP à l'Assemblée nationale sur le projet de loi sur la prévention de la délinquance.

« Les dispositions proposées sont très controversées. Elles ont même été rejetées dans un premier temps par la commission des lois. Certains députés sont agacés par le monopole de l'Etat sur les jeux. L'attitude de Bercy sur ce dossier est aussi une source d'agacement, à force de vouloir renforcer ce monopole qui permet à l'Etat de se payer grassement. Les directives européennes sont très fermes en la matière et l'UE pourrait ne pas tolérer ce genre de pratiques. Les députés vont devoir débattre du fond pour trouver le juste équilibre entre d'une part la nécessité de conserver un monopole d'Etat et d'autre part l'obligation de surveiller au plus près l'activité de ces réseaux de jeux en ligne. »

Recueilli par David Carzon