Evreux : récit d'une «nuit terrible»

©2006 20 minutes

— 

Au premier jour du procès des émeutiers d'Evreux, un haut responsable de la sécurité a raconté la « nuit terrible » lors de la crise des banlieues en novembre 2005. « On n'était pas dans la violence urbaine, on était dans la guérilla urbaine », a résumé le directeur départemental de la sécurité publique, Frédéric Auréal, devant le tribunal correctionnel d'Evreux. Il se rappelle avoir dirigé de maigres troupes face à des « hordes » multipliant les assauts. « On était 30 contre 150, je disais à mes hommes de charger, et c'était eux [les jeunes] qui chargeaient. Je n'avais jamais vu cela », assure-t-il.