Agnelet accusé de dissimulation

©2006 20 minutes

— 

L'examen de la personnalité de Jean-Maurice Agnelet, assassin présumé d'Agnès Le Roux, a mis en avant l'homosexualité de l'accusé que lui-même nie, devant les assises de Nice hier. Pour ses avocats, ces allusions portent atteinte à la vie privée d'Agnelet.

Selon la partie civile, les dénégations de l'accusé concernant son homosexualité révèlent au contraire sa « dissimulation permanente ». Plusieurs proches de Jean-Maurice Agnelet ont attesté de son homosexualité. Hier, un témoin, se présentant comme un ex-amant, a dressé le portrait d'un homme manipulateur et hypocrite.